Immigration irrégulière: synergie d’actions entre l’ANUB et l’ANUTO
se rendre sur le site newsafrika.info
    
Immigration irrégulière: synergie d’actions entre l’ANUB et l’ANUTO 

Les Associations des Nations unies du Bénin et du Togo ont eu, le mardi 12 septembre 2018 à Cotonou, une séance de travail conjoint portant sur les initiatives viables pour freiner l'immigration clandestine des compatriotes de la sous-region ouest africaine.

Par Nicole HAHAGBA

Les affres de l’immigration clandestine tiennent à cœur aux membres d’ANUB et d’ANUTO qui entendent désormais conjuguer ensemble leurs efforts afin de limiter le nombre d’africains, candidats à la mort dans la méditerrané. Pour ce faire, les deux associations ont eu quatre heures d’échanges sur le sujet. Outres les sensibilisations répétitives, le communicateur de la circonstance, Joël Dossa a souligné l’importance de convaincre les filles et fils d’Afrique à croire en la richesse de leur continent et au bonheur qui s’y est.

Une pléthore d’activités jeunes susceptibles d’occuper la jeunesse africaine a été proposée afin d’orienter les victimes de l’immigration irrégulière sur les chemins de succès et chez eux. Après une série de questions-débats entre les deux parties, Sévérin Kingnissodé représentant l’ANUB s’est fait le devoir de relater le parcours fait par ladite association et les obstacles auxquelles elle s’est exposée. Cet exercice fort simple  a été apprécié par les hôtes qui ont donné satisfécit à l’équipe du président Léonard Amoussougan.

Les deux parties ont  pour finir, convenu de plusieurs actions conjointes à court, moyen et long termes en réponse au fléau. Les échanges ont pris fin sous l’égide des deux présidents sur note de conseil pour la survie des deux associations.

HAN

Société