21è Circonscription électorale: Olga Akitobi, la bienvenue en politique
se rendre sur le site newsafrika.info
    

21è Circonscription électorale: Olga Akitobi, la bienvenue en politique


Sakété, le dimanche 17 février 2019 -[NEWS AFRIKA]- Pleine comme un œuf, la Maison des jeunes a abrité, la cérémonie officielle de sortie des jeunes et femmes progressistes Itakétés qui sont venus en millier, s’enquérir des textes fondamentaux de l’UP. De l’ensemble des interventions, on retient que la marraine de l’événement, Olage Akitobi est la bienvenue en politique.

Par Nicole HADAGBA

Tout a commencé dans l’après midi de ce dimanche, à la Maison des jeunes de Sakété par une prière musulmane suivie des hymnes dont le national et celui de l’Union Progressiste. C’est Lakpo Abibou qui a introduit cette cérémonie de par ses mots de bienvenu en sa qualité de président du comité d’organisation. Il a exprimé son engagement et celui des siens au profit de l’Union Progressistes, tout réitérant leur entière disponibilité et détermination à soutenir la future candidate, Olga Akitobi.

Pour Dame Olougbé Affissatou, représentante des femmes, l’UP et El Hadja Ganiath qui est la porte flambeau genre féminin dans la 21è Circonscription peuvent compter sur elles ! Elle a exprimé fierté relative à la décision de Mme Akitobi d’entrer en lice pour les législatives, exprimant ses bons vœux de réussite pour cette nouvelle expérience.

Otékpola Pascal, porte parole des jeunes progressistes de Sakété a, au nom des jeunes martelé leurs soutiens indéfectibles à Olga Akitobi. A l’en croire, c’est cette cérémonie de sortie qui officialise leur position aux côtés de la candidate à qui ils promettent une victoire sans merci aux législatives à venir.

Christelle Houndonougbo quant à elle, a d’abord fait observer une minute de silence en mémoire du ministre révolutionnaire, Karimou Rafiatou, native de Sakété avant de scander en sa qualité de secrétaire générale adjointe administrative de l’UP, les signaux verts susceptibles de leur donner la victoire au soir du 28 avril 2019. Pour elle, c’est le moment pour la femme béninoise de prendre son destin en main dans la politique. Se réjouissant des 30% de quotas octroyer à la gente féminine, elle a exhorté ses sœurs à redoubler d’ardeurs afin de passer ce cap et même d’aspirer à la magistrature suprême, d’ici peu. Elle a pour finir ses propos, appelé à soutenir Olga Akitobi dans sa marche vers la huitième mandature du parement béninois.

Selon Isabelle Adjibi, membre de la délégation UP ayant rallié Sakété, ce week-end, c’est l’absence des femmes dans le débat politique qui explique le sous développement des pays moins avancés !  En conséquence, a-t-elle indiqué la nécessité de soutenir la candidature de Olga Akitobi et appelé d’autres femmes leaders à suivre ses pas.

Le député Louis Vlavonou, membre fondateur de l’UP a pour sa part, soutenu que Olga Akitobi est “un enfant très cher par la communauté itakété“ et que sa candidature mérite d’être soutenue. Il a par ailleurs, fait remarquer que c’est pour une première fois que cinq membres du bureau politique de l’UP effectuent le déplacement en soutien à un ou une des leurs. C’est pour lui la preuve de ce que dame Akitobi est connue du monde politique et est bien considérée par la classe politique béninoise ! Aussi, a-t-il ponctué que l’UP est un parti de masse et n’est pas spécifiquement à une classe d’acteurs politiques ciblés. De par sa devise : Patriotisme-Travail-Solidarité, l’Honorable Vlavonou a martelé la priorité aux plus souffrants, la réduction des inégalités sociopolitiques et la culture d’être solidaire qui prévalent sur tout en leur sein.

Extrait de l’intervention de El Hadja Ganiath

« (…) Il me plait d’abord et avant tout propos, de vous exprimer toute ma reconnaisse à vous populations de Sakété et ses environs, qui attachez si tant du prix au développement local amorcé par le Président Patrice Talon à travers, le Programme d’Action du Gouvernement (PAG).

C’est heureux de vous voir si nombreux, ce jour, dimanche 17 février 2019, en ces lieux où, je vous souhaite les bienvenus à cette rencontre d’échanges dont le thème est : «vulgarisation des textes fondamentaux de l’Union Progressiste » !

Nos échanges porteront sur les attentes de nous jeunes et surtout des femmes qui, comme vous devriez le constater, disposent désormais, des bonnes pierres pour mieux bâtir le Bénin, notre chère patrie ! En conséquence, je nous exhorte tous à accorder de notre attention aux communications qui seront faites.

Je ne saurai mettre un terme à mes propos sans réitérer ma gratitude à nos Sages et notables ; à nos aînés ici présents ! Vivement que vos bénédictions nous accompagnent aujourd’hui et pour toujours dans l’œuvre de développement de la Commune de Sakété. Mention spécial au comité d’organisation de cette sortie officielle des femmes et jeunes progressistes. Je nous souhaite de fructueux échanges ! »

La future candidate a passé aux peignes fins les réalisations du régime en place au profit des jeunes et des femmes et a également détaillé les textes qui régissent la vie politique au sein de l’UP, tout appelant ses frères et sœurs itakétés à une adhésion massive afin que triomphe la victoire dont a besoin le gouvernement Talon pour propulser le développement du Bénin.

HAN

Politique