Bénin/l’an 59: l’he Guidi exhorte le peuple à la culture de la tolérance
    
Bénin/l’an 59: l’he Guidi exhorte le peuple à la culture de la tolérance

Cotonou, le 31 juillet 2019 -[NEWS AFRIKA]- Le député républicain élu de la 17ème Circonscription électorale, Euric Guidi est intervenu, mercredi en marge de la célébration de l’an 59 de l’accession du Bénin à la souveraineté internationale. Son message se résume à l’exhortation à la culture de la tolérance et à l’esprit du pardon à tous les niveaux.

Lire sa déclaration

« En ce moment de la célébration des 59 ans d’indépendance de notre cher pays le Bénin, je me fais le devoir sociopolitique en ma qualité de représentant du peuple béninois, d’exprimer mes sentiments de reconnaissance morale à tous nos citoyens qui ont prouvé au monde entier, lors de la crise postélectorale que notre Nation est une et indivisible !  J’exprime mes compassions à tous ceux et celles qui, de par certaines maladresses, dans l’instauration d’un Etat de paix, ont été victimes de quelques maux !

Notre pays le Bénin, considérant l’âge de sa souveraineté, a certaines valeurs sociales dont la paix qui est non négociable au profit de notre peuple !  Il importe que chacun des béninois soit à l’image de notre pays et incarne la paix qui est au dessus de tout !

Pour nos 59 ans d’indépendance, je nous exhorte à la culture de la tolérance et à l’esprit du pardon à tous les niveaux. Car, rien de bien ne se fait dans un pays où la paix est menacée ! Or, ce n’est que le développement qui nous fera quitter nos états respectifs de pauvreté pour un état de mieux être. En conséquence, j’appelle tous les béninois à contribuer quelle que soit la manière, à la réalisation du Programme d’Action du Gouvernement, gage d’un développement escompté !

Par ailleurs, je réitère ma gratitude aux dirigeants du Bloc Républicain et à mes électeurs de la 17ème Circonscription Electorale réunissant, les Communes d’Athiémè, de Grand-Popo et de Comè qui m’ont fait confiance, lors des dernières législatives !

Au président de la République, Patrice Talon, je lui souhaite la persévérance susceptible de finir les chantiers qu’il a amorcés ! Je fais foie à la huitième législature à laquelle j’appartiens, espérant que nous sourions au mieux participer au développement du Bénin.

Je ne saurais finir mon intervention sans rendre hommages à tous les présidents du Bénin, de 1960 à nos jours.

Bonne fête de l’indépendance à tous les béninois d’ici et d’ailleurs ! »

Euric Guidi, Député élu Républicain de la 17ème Circonscription Electorale   

Indépendance