Bénin/Célébration de la Tabaski: Moïse Kérékou confirme sa fidélité à la tradition musulmane
    
Bénin/Célébration de la Tabaski: Moïse Kérékou confirme sa fidélité à la tradition musulmane

Cotonou, le 12 août 2019 -[NEWS AFRIKA]- L’ambassadeur de la paix, Moïse Kérékou a sacrifié, dimanche à sa légendaire tradition d’offrandes relatives à l’Aid El-Kébir ! Ce sont dix bœufs et dix béliers qui ont été immolés pour la circonstance et partagés  entre pauvres, orphelins, veuves…, a rapporté lundi, une source proche du donateur.

Par Nicole HADAGBA   

La communauté musulmane du Bénin a célébré, hier dimanche l’Aid El-Kébir marquant la clôture du “Hadj 2019“ ou le pèlerinage à la Mecque. Comme à l’accoutumée, Moïse Kérékou a symbolisé cette fête du sacrifice par l’immolation de 20 bêtes dont dix bœufs et dix béliers, partagées aux pauvres.

Selon la même source, cette action du donateur n’a rien de nouveau puisqu’elle est en droite ligne des dons qu’il fait à ceux qui jeûnent chaque année et en soutien à la communauté musulmane. L’ambassadeur de paix parvient, chaque année à cette prouesse grâce à la Fondation Koweitienne Humoud Al Roudhan et son Président M. HUMOUD  AL-ROUDHAN.

Sans hasard aucun, on peut réitérer sans ambages, l’issue de la famille musulmane fervente de la mère du donateur qui a aussi passé une décennie de sa vie au sein du peuple arabe. En clair, ce dernier aurait légitimement et doublement hérité cette culture de sacrifice et de partage.

L’ancien Ambassadeur du Bénin en Turquie, Moïse Kérékou a une fois encore, prouvé sa fidélité aux pratiques et traditions musulmanes en marge de la célébration de la fête du sacrifice, édition 2019. En sa qualité de diplomate béninois d’alors, il amenait à chaque édition, des turcs à offrir une centaine de bœufs à la communauté musulmane du Bénin pour partage aux pauvres. 

HAN 

Société