Bénin: une nouvelle équipe gouvernementale susceptible de passer le cap de 2021, selon Laurent Gnacadja
se rendre sur le site newsafrika.info
    
Bénin: une nouvelle équipe gouvernementale susceptible de passer le cap de 2021, selon Laurent Gnacadja

Cotonou, le 06 septembre 2019 -[NEWS AFRIKA]- Un remaniement ministériel est intervenu, jeudi pour la constitution du 4ème gouvernement du régime Talon. Appréciant cette reconstitution tant attendue, le progressiste, Laurent Gnacadja a indiqué à “News Afrika“ que cette “nouvelle équipe gouvernementale (est) susceptible de passer le cap de 2021.

Par Anicet TIDJO

L’homme fort de la 10ème  Circonscription électorale, regroupant les Communes de Savè, Ouèssè et Glazoué, Laurent Gnacadja s’est prononcé sur la nouvelle équipe gouvernementale suite à la confirmation de la liste envoyée au parlement pour quitus ! Au-delà de tout ce qu’on peut attendre de ladite équipe comme devoir ministériel, le politicien avéré a pour sa part, souligné son utilité sociopolitique et a pointé de doigt, les élections présidentielles de 2021.

“Je maîtrise à 90% tous les ministres qui constituent le nouveau gouvernement du président Talon“, a-t-il avancé, affirmant que “ce sont des acteurs expérimentés techniquement que politiquement ; ils seront à la hauteur de toutes les luttes. C’est une nouvelle équipe gouvernementale susceptible de passer le cap de 2021 en toute sérénité“, a-t-il soutenu.

Il a pour finir, félicité à la fois, le chef de l’Etat pour “ses choix aux efforts méritoires“ ; les ministres qui ont gardé leurs portefeuilles respectifs pour la “confiance“ à eux “renouvelée“ et les nouveaux venus qu’il “exhorte à l’abnégation et à la défense hardie de l’intérêt général“.

A 19 mois environs de la fin de son mandat quinquennal, Patrice Talon, le président Béninois a remanié, son équipe gouvernementale avec six nouvelles entrées notamment, Véronique Tognifodé Mewanou au ministère des Affaires sociales et de la Micro-finance ; Eléonore Yayi Ladekan au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique ; Jean Michel Abimbola au ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts ; Hervé Héhomey au ministère des Infrastructures et des Transports, Shadiya Alimatou Assouman au ministère de l’Industrie et du Commerce et Alain Orounlola au ministère de la Communication et des Postes.

ATI

Politique