Bénin/présidentielle: Dakpè Sossou et les femmes de l’UBP parlent du parrainage et de la paix
se rendre sur le site newsafrika.info
    

Bénin/présidentielle: Dakpè Sossou et les femmes de l’UBP parlent du parrainage et de la paix 


Le député de la 18ème Circonscription électorale, Dakpè Sossou a reçu, vendredi à son domicile à Cotonou, des membres du bureau exécutif de l’Union des Béninoises patriotes (UBP) qui est une association apolitique ayant pour seuls objectifs, la sauvegarde de la paix et la lutte contre la pauvreté. Leurs échanges ont porté sur la sauvegarde de la paix en période électorale et sur les conditions de parrainage des candidatures, selon la Céna.

Par Bertrand DEGNON

Porteuses de message de paix à toute la classe politique, l’UBP s’est entretenue, vendredi avec l’honorable Dakpè à Cotonou. Dans la perspective de la mise en œuvre de leur projet, “Élection sans violence au Bénin “, les ambassadrices de la paix sont allées négocier, le soutien de l’homme fort de Lokossa. Après avoir exposé leur intention au profit de la paix, elles ont soumis leurs doléances à l’autorité.

Le parlementaire a, pour sa part, trouvé juste que des femmes prennent un rôle dans la sauvegarde de la paix ; car à ses dires, les acteurs politiques se préoccupent de comment gagner les élections au détriment de la quiétude. En conséquence, a-t-il donné son quitus à leur engagement avec la promesse de les accompagner.

Il a, par ailleurs, évoqué les nouvelles conditions de la Céna relatives aux parrainages et y a relevé une ouverture à la corruption. Car, indiquant que le parrainage soit individuel et secret, les membres de la Céna cautionnent carrément, les pratiques corruptives qui mettent désormais, les parrains –députés et maires- et les potentiels candidats en interaction. Il a déploré ce rajout par la Céna, de nouvelles conditions aux lois votées par les députés.

Dakpè Sossou n’a pas un autre candidat à parrainer à part Patrice Talon. Cependant, sa préoccupation est légitime : il voit vains, les efforts en vue de l’éradication de la corruption dans la politique béninoise. Les dispositions de la Céna sont à son entendement, paradoxales aux réformes en matière d’élection.

Au passage, il a également rendu hommage à tous les acteurs politiques béninois pour leurs honnêtetés dans le processus électoral, en comparaison aux politiciens d’ailleurs, dans la sous-région ouest-africaine où, il a observé à plusieurs reprises, des élections.

Soutien de première heure du candidat Talon avant son élection, Dakpè Sossou a prédit, il y a longtemps, sa réélection pour laquelle, il se concentre par action et par stratégie et sans intérêt personnel. Par conséquent, il se vivifie par la réalisation des infrastructures routières qui prend en compte sa commune d’origine, Lokossa et plusieurs villes du Bénin.

DEB

Election