Afrique/Relance économique en 2021: MTK, porteur des aspirations de la jeunesse
se rendre sur le site newsafrika.info
    
Afrique/Relance économique en 2021: MTK, porteur des aspirations de la jeunesse 

Décembre 2020, alors que toute cette année devrait être déclarée négative en raison de la crise sanitaire mondiale, MTK – Moïse Tchando Kérékou-, Président du Fonds d'Investissements et de Solidarité de la Diaspora Africaine a sorti le grand jeu; lequel donne désormais, espoir à la jeunesse africaine en terme de création d’emploi durable et de la relance économique attendue en 2021. Il faut être vraiment MOÏSE pour frayer le chemin dans la mer et trouver le passage de toute la jeunesse vers le Terre promise, où coule le lait et le miel.

Par Nicole HADAGBA

Le Fédérateur MTK est désormais devenu le Libérateur MTK  avec la levée de fonds inattendue à hauteur de 650 millions de dollars américains, destinés au financement des projets en Afrique. C’est le fruit de la 3ème Édition du mois de la diaspora africaine constructive, tenue à Dubaï.

Plus qu’une annonce, cette mobilisation de fonds s’avère l’espoir tant attendu. Car, la pandémie dont l’agent pathogène est le coronavirus a notamment, dicté sa loi aux commerces ; ralenti le fonctionnement de toutes les institutions financières ; plongé les nations les plus faibles dans un endettement sans épilogue et a soumis la jeunesse africaine à une vie de précarité sans précédent et sans aucune garantie venant des dirigeants africains qui peinaient à résoudre les équations liées à la création d’emploi durable et à la richesse.

Test grandeur nature

Le Fisda de par son vocable, semble bien indiqué et destiné à une sortie de crise. Tout tourne autour de “investissement“ et de “solidarité“ et plus rien à chercher de si loin pour relancer l’économie africaine et soutenir l’auto entreprenariat. 2021 est cette année de test pour la diaspora africaine constructive et surtout pour ce jeune et innovant Fonds.

Quant à son Président, Moïse Tchando Kérékou, il est devenu le porte flambeau de toute une jeunesse désabusée, désemparée et qui ne sait plus à quel sein se vouer. Mais l’Afrique et la jeunesse doivent mériter ce Fonds.

Avant tout, il est impérieux que toute l’Afrique donne du pourvoir d’agir à ce fonds au même prix que la confiance qu’elle a méritée de la part des Émirats Arabes Unis. Les dirigeants africains, les hommes d’affaires et autres ne manquent pas de fortune en Afrique, mais ils privilégient des dépôts à terme en Suisse ou dans d‘autres institutions bancaires. Il est temps de se concentrer sur l’Afrique et sur son développement. “Aucun peuple ne se développe en portant le masque d’autrui“, a soutenu, l’Ambassadeur de paix, Moïse Kérékou.

Il est vrai que le fédérateur MTK est capable au-delà du job ! On l’a vu faire en Turquie avec les fonds turcs. Il avait déjà facilement soulevé à Eximbank Turquie, 300 millions de dollars américains pour le barrage de Dogo-bis. Sa volonté individuelle est inébranlable soutenue par une puissance invisible. Maintenant, il faut y ajouter la volonté des autres, du peuple afin que le rêve soit commun et devienne une réalité.

La synergie est indispensable. La jeunesse a un grand rôle à y jouer ; car, étant sujet et objet du bon fonctionnement de cette institution. En clair, les acteurs de la diaspora africaine constructive ont déjà fait leur pas vers le développement et il reste celui des bénéficiaires, les États et les jeunes entrepreneurs qui ont l’obligation de justifier leur mérite. On n’a plus droit à l’erreur.

Grand merci au Fédérateur qui est devenu le Libérateur de tout un peuple.

Il faut être un MOÏSE pour y arriver.

HAN

Economie