Bénin: Talon n’a pas apprécié la déclaration de Dakpè
se rendre sur le site newsafrika.info
    
Bénin: Talon n’a pas apprécié la déclaration de Dakpè

L’hypothèse d’un mandat de sept ans en plus du quinquennat en cours au profit du président béninois n’est que le desiderata “unipersonnel“ du député Dakpè Sossou qui, se faisant attise la colère de Patrice Talon, selon une source proche de la Marina.

Par Elie DOSSOU

L’élu de la 18è circonscription électorale, Dakpè SOSSOU a récemment indiqué sur une chaîne locale de télévision, que le président béninois est en passe de gouverner pendant 12 ans au lieu de cinq années initialement annoncées. A l’en croire, Patrice Talon sera réélu au terme du mandat quinquennal ; il pourra réviser la Constitution après 2021 et bénéficié d’un mandat de 7 ans au titre d’une nouvelle République.

Diverses appréciations ont été faites dans la couche sociale béninoise sur cette perspective politique dévoilée par le devin Dakpè Sossou. Aux dernières nouvelles relatées pour une source proche de la Marina ayant requis l’anonymat, le député FDU n’a fait qu’attisé la colère de son mentor qui aurait martelé “ne rien demander du genre…“

La même source a précisé que “le chef de l’Etat met les bouchés doubles afin de réussir son mandat et accorde moins de crédit à de telles déclarations à polémique“. Par contre a-t-elle souligné que “le député a réussi à détourner la pensée du président Talon sur lui. Car étant en situation difficile  avec Mathurin Nago président du parti dont il est élu, FDU et ne sachant à quel saint se vouer, il a préféré un passage de force pour une crédibilité politique dans l’hypothèse des législatives de 2019“.

Homme d’ascension politique confirmé, le 2ème secrétaire parlementaire a multiplié, ces derniers mois assez de déclarations nourries d’agitations fébriles. Il est par ailleurs au cœur de la crise au sein conseil communal de Lokossa ; toutes choses qui confirment un déséquilibre sociopolitique à son actif.

DOE

Politique