Bénin/Message de Talon à la Nation: ni chaud, ni froid
se rendre sur le site newsafrika.info
    
Bénin/Message de Talon à la Nation: ni chaud, ni froid 

Cotonou, le 20 mai 2019 -[NEWS AFRIKA]- Le chef de l’Etat béninois a finalement adressé son message annoncé, semaine dernière avec proclamation ostentatoire à la Nation. Pendant ses dix minutes de baratins, Patrice Talon a prorogé son auditoire dans l’indifférence.

Par Anicet TIDJO

L’homme fort du Bloc républicain et de l’Union progressiste, Patrice Talon s’est prononcé sur l’actualité sociopolitique et sécuritaire béninoise. La réforme du système partisan a encore, une fois été défendue par le président qui visiblement, semble prêt à proliférer des dégâts pour! Pour lui, c’est un succès d’en arriver à deux partis; d’en arriver à instaurer un parlement monocolore ; ceci, aux prix des morts et violences relevés par endroit sur le territoire national.

C’est du folklore que d’appeler ce parlement qui n’est que le prototype de la soumission du pouvoir législatif à celui exécutif au service d’un peuple privé en majorité de ses droits et devoirs électoraux; ce, le long d’un processus biaisé à dessein. On reconnait cette stratégie d’exhorter haut et fort le parlement à la tâche, mais l’instruire en toute discrétion à faire sa volonté personnelle. Ce fut le cas, en pleine crise, lors de la recherche de solutions ; lesquelles étaient entre les mains de Talon qui a délibérément choisi de se couvrir du parlement pour dribbler l’opposition et les partis proches de son régime qui se sont désolidarisés de ses deux blocs.

Le rôle du parlement est connu et Talon n’a pas besoin d’appeler ses députés à mieux faire s’il n’avait pas organisé une si petite élection avec tant de dégâts. Il entend rencontrer la classe politique, mais on ne peut rien espérer de lui quand on sait comment il gère lui-même et à sa manière, les échanges. Quelle relecture ou correction fera ce parlement monocolore du code électoral afin de réparer l’injustice faite à l’opposition béninoise ? Suffit-il de regretter les morts et les violences pour soulager les victimes ? Est-ce maintenant que Talon sent l’urgence de convoquer toute la classe politique ?

Patrice Talon n’est pas dans la réalité ! Car, il croit avoir fini avec les législatives et leurs conséquences. Et pourtant, ce peuple lui a démocratiquement prouvé qu’il n’a pas une opposition politique, mais populaire avec son taux de 22%. Pour l’heure, il a laissé le peuple sur sa faim puisqu’il n’a rien dit et ne quantifie même pas le mal qu’il fait subir à toute une Nation.

TAC

Politique