La MSO et ce fonds dédié à la création d’emploi auquel Moïse Kérékou doit consacrer son expertise
se rendre sur le site newsafrika.info
    
La MSO et ce fonds dédié à la création d’emploi auquel Moïse Kérékou doit consacrer son expertise

Cotonou, le 26 août 2019 -[NEWS AFRIKA]- La création prochaine du Fonds d'Investissements et de Solidarité de la Diaspora Africaine pour lequel, l’expertise de Moïse Kérékou est sollicitée, est un projet de la Maison du Savoir et des Opportunités (MSO) et vise à réconforter la création d’emploi au profit de toute la jeunesse africaine, a annoncé vendredi, le site d’information, citoyeninfo.com.

Par Nicole HADAGBA

Estimé à 10 Mds de francs CFA, le Fonds d'Investissements et de Solidarité de la Diaspora Africaine en gestation, attend la participation d’un million d’africains, soit 10 000  francs CFA par individu. Ce qui donnera à chaque individu, le droit à la carte de membre et d'actionnaire du fonds en vue de bénéficier des dividendes générées. Cette carte d’une validé de 5 ans leur fera profiter des avantages liés au réseau d'affaires de la MSO.

Selon Kovi Adanbounou, précurseur dudit projet, l'Afrique est un “véritable marché“ dans tous les secteurs. Le plus important reste à mieux s’organiser en termes d’informations sur les opportunités et savoir-faire pour créer de la richesse aux populations, surtout jeune.

On relève une détermination exceptionnelle des acteurs de la diaspora africaine constructive à offrir des opportunités susceptibles de créer d’emploi durable aux profits des jeunes africains sans exception. En conséquence, la jeunesse béninoise doit prendre ses dispositions afin que lui soit bénéfique, ce fonds instauré par la Maison du Savoir et des Opportunités (MSO).

La MSO et sa stratégie de concession socioprofessionnelle

La Maison du Savoir et des Opportunités (MSO) est une plateforme de mise en relation directe entre apporteurs d'affaires, entreprises et investisseurs. "Un entrepreneur électricien ou bâtiment peut avoir vent d'un projet, mais son carnet de commande est plein. Soit il confie le chantier à un collègue, soit il l'oublie. Le mieux serait de partager l'opportunité avec les autres à travers la MSO que nous mettons en place. Les entreprises, quel que soit leur secteur, dépensent beaucoup de temps, d'énergie et d'argent à chercher des affaires. Entre une opportunité et un intéressé, les intermédiaires se multiplient généralement, et avec eux la perte de temps et d'informations... MSO vient régler ces soucis», a indiqué M. Adanbounou.

Moïse Kérékou ou le profil convenable…

L’homme si connait en science de Gestion et en Sciences politiques ! Il est titulaire d’un MBA et d’un Master en sciences politiques, option Relations Internationales. Actif au sein de la diaspora africaine constructive, il a fait preuve de son expertise dans plusieurs Etats du monde au profit des secteurs de développement et de la promotion socioprofessionnelle des jeunes. Boni Yayi, ancien président béninois l’a fait ambassadeur du Bénin en Turquie. Il entretient de bonnes relations avec le groupe Koweitien Humoud Al-roudhan, depuis des années et est par ailleurs auteur du livre, « Union Africaine et processus d’intégration» paru aux éditions l’Harmattan et qui l’a fait lauréat de la mention Spéciale  «Forum Francophone des Affaires».

HAN

Finances