Thio: installation prochaine du fétiche baba agba par Sa Majesté Adjannan Woundego
    
Thio: installation prochaine du fétiche baba agba par Sa Majesté Adjannan Woundego

Sa Majesté Adjannan Woundego, Baba Oro de l’arrondissement de thio dans la Commune de Glazoué, centre-Bénin, accueille et installe, le fétiche Baba Agba (Ologbologbo) qui désormais, doit rejoindre sa femelle "Mandjowou", laissé en solitude dans ladite localité par les premiers dignitaires qui n’ont pas pu mobiliser les moyens pour. Les cérémonies officielles commencent le 22 décembre.

Par Elie DOSSOU

Pour renforcer une fois encore la puissance spirituelle de son village,  le Baba Oro, Adjagbodjou Bidossessi Ulrich Fiacre accueille et installe a partir du 22 décembre prochain, le fétiche Ologbologbo pour compléter sa femelle "Mandjowou" installé par ses prédécesseurs qui pour défaut de moyens financiers, on laissé l'installation du mal, depuis des années.

En prélude aux cérémonies officielles d’implantation de la divinité Ologbologbo, sa majesté Adjannan Woundego de Thio s’est confié au journal l’Aube au Bénin. Selon ce dignitaire, le premier roi dada Abessou avait le couvent du vodoun ''Sakpata'' qu'il a envoyé pour garder son village. Il faut noter que le premier  fondateur du village est venu lors de la création du village avec les fétiches comme le "Sakpata" (dada alouwa) dont 85% des femmes son des adeptes et 80% des hommes sont des initiés puis le fétiche "Dan" du nom (danhoundji).

C'est après des années que l'un de ses prédécesseurs, Adjannan baba Oro "Agbakou" est allé chercher au Nigeria le fétiche Oro Iya Madjowou, pour venir renforcer la capacité spirituelle du village Thio. Dans les explications du haut dignitaire Adjannan Woundego, il a été noté une grande considération qu'il réserve à ses prédécesseurs comme son grand père Adjannan Agbakou, Benoît et Janvier  ses oncles et Mathias son père qu'il succède. Il souligne qu'il avait la responsabilité d'organiser les rituelles annuelles depuis 1998 à cause de la non disponibilité de ses parents feux Adjannan. Il soutient que Thio est le premier village  des Collines qui respecte régulièrement les rituels du fétiche Oro.

Jeune trentenaire qu’il soit, Adjagbodjou Bidossessi Ulrich Fiacre joue dans la cour des grands au plan spirituel. Il a hérité des pratiques de l’indigénat qu’il entretient depuis des décennies. La réception prochaine de la divinité Baba Agba est selon lui, bénéfique aux populations Thio et ses environs en raison de sa capacité de protection des biens et des personnes. L’actuel Baba Oro ne ménage aucun effort pour la gestion au mieux de l’héritage cultuel ancestrale Oro. Ce rituel connaitra la présence des fils et filles de Thio et des autorités politico-administratives locales.

EDO

Religion