Bénin: Laurent Gnacadja argue la thaumaturgie du Pdt Talon
se rendre sur le site newsafrika.info
    
Bénin: Laurent Gnacadja argue la thaumaturgie du Pdt Talon
(La formule pour guérir…….est avec un génie : Patrice Talon)


30 ans après l’adoption de la démocratie, des acteurs politiques de premier plan au Bénin apprécient les différents gouvernants et leurs stratégies politiques. Laurent Gnacadja a pour sa part, évoqué, dimanche dans un entretien avec News Afrika, la thaumaturgie par laquelle, le président Patrice Talon exerce le pouvoir d’Etat, scandant la nécessité d’un second mandat pour le régime en place afin que solidifient et prospèrent, les germes de développement semés par le thaumaturge.

Par Nicole HADAGBA

Trois décennies après le changement d’option politique en République du Bénin avec le passage de l’ère révolutionnaire à celle démocratique, diverses appréciations sont faites dans l’opinion publique sur les gouvernants qui se sont succédé et sur leurs stratégies respectives de gestion. A l’instar de tous ces béninois, leaders d’opinion qui donnent carte blanche à la gouvernance du président Talon, l’ancien maire de Glazoue, Laurent Gnacadja a, quant à lui, évoqué le procédé magique et exceptionnel par lequel l’homme arrive à réussir des missions presque impossibles au départ.

Les réformes

«Dans le pluralisme politique né de la Conférence nationale, Talon reste pour l’histoire des reformes, le seul et unique président à pouvoir donner un visage sain et apuré a notre classe politique qui jadis, comptait des centaines de partis politiques», a soutenu M. Gnacadja qui a justifié, « je ne vois pas les présidents Amoussou et Houngbedji qui, de 1990 à nos jours, ont encore et toujours leurs mots à dire dans la politique, soutenir ces reformes si, elles remettaient en cause, les acquis de la Conférence nationale ».

Les communales

Laurent Gnacadja: « Nous vivons actuellement la vraie démocratie au Bénin, laquelle a désormais de boussole et qui est guidée méthodiquement dans l’ordre. Observer les communales à venir afin d’en tirer les preuves de ma lecture sociopolitique. C’est d’abord une compétition conviviale ouverte à tous les partis en règle et ce serait délibéré si, un parti se décide de ne pas participer. Ensuite, c’est le fort taux de participation attendu qui à l’arrivée, certifiera le succès des reformes. Enfin, retenez que nous sortirons des élections libres et transparentes. Car, au fur et à mesure que les jours s'égrainent, les populations s’enquissent du système partisan et de ses retombées positives ».

Le développement

Laurent Gnacadja: « La formule pour guérir nos maux de sous-développement est avec un génie : Patrice Talon et non avec un docteur spécialiste de... Seul son régime résiste aux manipulations externes tendant à apetisser le Bénin. Vous verrez très prochainement sa solution relative à la crise frontalière avec le Nigeria.  C’est sur le temps et surtout au bout de la patience qu’il faut quantifier les efforts méritoires du pouvoir en place. Dans tout ça, c’est le Bénin qui gagne en allant de mieux en mieux en terme de gouvernance ».

 

L’élu local a, par ailleurs, indiqué qu’aucun régime n’est parvenu à le convaincre par le passé autant que celui en place de par ses actes sur les rôles fondamentaux de l’État à savoir, la sécurité des biens et des personnes et la redistribution de la richesse nationale. Allusion faite notamment, à l’avènement de la police républicaine avec moins de rançon et moins de braquage; au projet asphaltage…. En conséquence, il est pour lui impérieux que le président Talon brigue un second mandat, lequel sera consacré à la consolidation et à la pérennisation des germes de développement semés.  « J’ai fait le tour du monde et j’ai une idée du sens de développement, je sais discerner, Patrice Talon est simplement bon », a conclu le politicien engagé.

Politique