CCIB: les élus consulaires actualisent la dynamique pour le mieux-être des entreprises
se rendre sur le site newsafrika.info
    
CCIB: les élus consulaires actualisent la dynamique pour le mieux-être des entreprises

La deuxième session ordinaire de l’Assemblée consulaire de l’année 2017 a réuni,  jeudi dans la Salle de Conférence de la CCIB, le président Jean-Baptiste Satchivi et ses pairs qui débattent sur sept points avec une rétrospective des activités menées au cours de la même année.

Par Bertrand DEGNON

Sous l’égide de Salami Amzat, Secrétaire général du ministère béninois de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MICA), les pourparlers relatifs à la deuxième session ordinaire de l’Assemblée consulaire de l’année 2017 ont officiellement été ouverts, jeudi à la CCIB.

Se réjouissant de cette occasion solennelle devant instaurer de nouvelles perspectives pour la survie des entreprises, le président Satchivi a d’abord et avant tout, passé en revue, des activités menées au profit des entreprises et leurs promoteurs.

Il s’agit notamment, de la séance d’internalisation et d’appropriation du Programme d’Action du Gouvernement qui a reçu l’assentiment unanime des opérateurs économiques ; de la séance de sensibilisation et d’information des opérateurs économiques sur les enjeux climatiques ; de la séance de formation aux entreprises naissantes ; de la première réunion du Conseil Exécutif du Parasep ; de l’atelier d’information sur l’AGOA ; de la rencontre d’échanges entre les opérateurs économiques béninois et le ministère de l’Économie et des Finances ; de l’atelier du groupe fiscalité, de la table ronde sur l’entreprenariat et la philanthropie et de la rencontre B to B entre les opérateurs économiques et ceux de la Belgique, de l’Estonie, des Pays-Bas, de la Suède, de la Tunisie, de la Chine, de la Turquie et de l’Algérie.

Par ailleurs, s’agissant du développement des régions économiques, l’équipe en place a effectué une tournée nationale de suivi et d’évaluation de la mise en œuvre du programme d’investissement en infrastructures marchandes structurantes de la CCIB.

Au nombre des points ayant fait objet de la présente session ordinaire, on note entre autres, l’adoption du procès verbal de la première session de l’Assemblée consulaire ; le compte rendu d’exécution des résolutions et recommandations de la 1ère session ; l’examen et adoption des comptes annuels exercices clos aux titres des exercices 2011, 2012, 2013, et 2014 ; l’examen et adoption du projet de charte et de la procédure d’affiliation des organisations, groupements et associations professionnelles ; adoption du projet de grille de paiement des cotisations annuelles à la CCIB.

Le président de la CCIB a pour finir son intervention, rappelé que 2018 sera la dernière année de la mandature qu’il dirige qu’en conséquence, ils auront à relever un défi important ; celle de l’organisation sans faille des élections consulaires qui devront permettre de renouveler les instances dirigeantes de ladite institution. Appelant ses pairs à la plus de détermination et d’engagement, il leur a réitéré ses admirations et a par ailleurs, témoigné de sa gratitude au ministère de tutelle qui ne marchande guère son assistance technico-administrative.

DEB

Société