David Camille BIOKOU: «Je souhaite une bonne gestion des affaires de la République….»
se rendre sur le site newsafrika.info
    
David Camille BIOKOU: «Je souhaite une bonne gestion des affaires de la République….»

« En ma qualité de représentant du peuple à la 8ème législature du parlement béninois, je voudrais par devoir de responsabilité sacrifier à la légendaire tradition de formulation des vœux de nouvel an. Mais d’abord et avant tout, il est aussi important pour moi d’apprécier au plan sociopolitique l’année 2019 qui s’est achevée.

J’apprécie en bien le rôle de garant de la sécurité des biens et des personnes et de répartition de la richesse nationale qu’a si bien joué le pouvoir en place courant l'année 2019. Allusion faite notamment au renforcement des forces de sécurités par divers moyens, au projet asphaltage, à la construction de la centrale thermique de Maria Gléta, au micro crédit à caution solidaire, à l’appui du Fonds d’Appui à la Solidarité nationale (FASN) aux écoliers, à la régulation de la situation des fonctionnaires en difficulté depuis 2007…

Au plan politique plusieurs réformes ont été instaurées  et sont sources de grincement de dents au sein de la classe politique béninoise. C’est lieu de gratifier le sens d’écoute, d’humilité et la culture de la paix du Chef de l’Etat qui, par le truchement du dialogue politique national, est parvenu à la correction de toutes les lois “liberticides“. Il faut aussi remercier le peuple béninois si mature socio-politiquement qu’il n’a pas cédé à la manipulation afin que dégénère la situation conflictuelle postélectorale qu’a connu le pays. J’ose compter sur lui afin que les communales de 2020 se déroulent en toute quiétude. J’exhorte toute la classe politique à faire la part des choses en optant pour des choix qui n’arrangent que le pays ; car, les expériences actuelles indiquent clairement que le développement du Bénin nécessite la contribution de tous ses fils et de toutes ses filles et les querelles politiques nous retiennent dans le sous-développement.

Pour l’année nouvelle 2020, je formule mes vœux de persévérance et de paix profonde au premier citoyen béninois, le Président de la République, Patrice TALON  et à la Première Dame, Claudine Talon ainsi qu’à leurs familles respectives.

A monsieur le président de l’Assemblée nationale, Louis VLAVONOU et à mes pairs députés, je formule mes vœux les meilleurs de bonne collaboration, de santé, de prospérité, de succès et que 2020 soit pour nous tous, une année de réalisation institutionnelle au profit de nos mandants que je remercie au passage pour la confiance à nous faite dans nos différentes circonscriptions électorales.

Au président Amoussou Anges Bruno, les responsables et membres de ma formation politique, l’Union Progressiste en leurs rangs, grades et qualités respectifs, je souhaite mes vœux de bonne compréhension, de convivialité et surtout d’union susceptible d’atteindre les objectifs politiques escomptés.

Je n’oublie pas les présidents des institutions de la République ! A eux tous, je souhaite une bonne gestion des affaires de la République au titre de 2020.

A toutes les béninoises et tous les béninois présents sur le territoire national ou ailleurs dans le monde  entier, je dis bonne et heureuse année 2020.

Aux malades à divers endroits, je souhaite un bon rétablissement.

A mes proches, familles, collaborateurs et amis, je nous souhaite d’avantage d’unification et de compréhension.

Heureuse année 2020. »

 

David Camille BIOKOU,

Député à l’Assemblée nationale

Société