Bénin: l’opposition appelle le peuple à reprendre le pouvoir à Talon
se rendre sur le site newsafrika.info
    
Bénin: l’opposition appelle le peuple à reprendre le pouvoir à Talon

Cotonou, le lundi 18 février 2019 -[NEWS AFRIKA]- En attendant le mot d’ordre final, l’opposition béninoise se dit prête à reprendre le pouvoir à Patrice Talon par la rue, s’il ne corrige pas certaines irrégularités dans sa gestion !   Elle a menacé, ce jour à l’Hôtel Azalaï, lors d’un point de presse.

Par Nicole HADAGBA

La gestion du pouvoir, le code électoral et la partie prise à outrance pour le Bloc Républicain et l’Union Progressiste indignent l’opposition béninoise, convaincue que Patrice Talon ne gère plus rien à part ses affaires économiques.

A l’œil de l’opposition béninoise, le chef de l’Etat béninois ne gère plus rien et il doit rendre le pouvoir au peuple martyrisé depuis, 2016 à son arrivée au pouvoir !

Restaurer l’Espoir, le Renaissance du Bénin, les Forces Cauris pour un Bénin Emergent, l’Union Social Libérale, Mouvement africain pour la démocratie et le progrès; parti pour la libération du peuple  ; Parti Communiste du Bénin ont unanimement donné de la voix pour exprimer leurs inquiétudes sur le déroulement des scrutins et dénoncer les imperfections du code électorale pour lesquels, le ministre béninois de l’intérieur, Sacca Laffia annonce une intervention maladroite et illégale de la Cour constitutionnelle.

Selon eux, les béninois vont aux urnes sans aucun parti politique légal et la machination du pouvoir en place vise à favoriser les blocs de Talon qui ne sont pas prêts.

Pour eux, le régime Talon a franchi le rubicond et ne mérite plus de gouverner les béninois! Pour corriger le tir, ils exigent du pouvoir: une convocation immédiate de toute la classe politique afin de réexaminer ce code électoral imparfait et l’impression de nouvelles cartes d’électeurs  afin de vider les fraudes qu’orchestrent les partis pro gouvernementaux ; sans quoi, ils compte lancer le mot d’ordre final, celui de la reprise du pouvoir à Patrice Talon assez menacé et mis en garde, cette fois-ci !

HAN

 

Politique